Bois
"La forêt a besoin de l'Homme"

Témoignage de Régis Guillemin, installé à Tancon (Saône-et-Loire), et qui intervient régulièrement dans le haut Beaujolais.

"La forêt a besoin de l'Homme"

« Le reboisement nécessite suivi et entretien. Si par exemple dans les Landes, après une coupe, ils dessouchent, cette opération n'est pas possible chez nous en raison de la pente, des petites parcelles et des souches trop grosses. On replante donc à proximité, à la pioche, des douglas de 30 à 60 cm de haut. On fait cela au printemps pour éviter la gelée qui est le principal risque pour le douglas. Pendant dix ans, on dégage la concurrence : ronces, fougères, genêts…Ensuite vient la première éclaircie à 25 ans. On coupe alors les plus vilains qui sont utilisés pour du bois de palette, de panneaux de particules ou encore comme du bois d'énergie. Ensuite, tous les cinq à huit ans, on continue d'éclaircir. Si au départ nous plantons 1100 plants pour 1 ha, soixante ans plus tard, il en reste 300. L'idéal est de les couper entre 50 et 60 ans, en-dessous c'est trop jeune, sans compter qu'il pourrait y avoir un appauvrissement des sols. Je pense qu'on est arrivé au maximum de ce qu'on peut récolter dans le département. »

En chiffres

• 95 % de la récolte de bois dans le Rhône provient du Beaujolais.

• 5000 emplois dans le Rhône.

• 77 000 ha de surface forestière dans le Rhône.

• 96 % de la forêt rhodanienne est privée.

• 34 000 propriétaires de forêt dans le Rhône (1,2 ha par propriétaire).