Restauration
La Coopération agricole très inquiète

Emmanuelle Perrussel
-

« Si étendre la fermeture de la RHD jusqu’au 20 janvier 2021 (a minima) est nécessaire pour lutter contre l’épidémie de Covid-19, cela impacte gravement les industries alimentaires, déjà en grande difficulté, qui approvisionnent ces marchés », s’alarme la Coopération Agricole pour qui « il y a urgence ». 

La Coopération agricole très inquiète

L’organisation agricole appelle le Gouvernement à continuer de venir en aide aux fournisseurs de la restauration hors domicile (RHD), afin de sauver l’ensemble des entreprises en difficulté, dans un secteur qui représente 7,8 milliards de repas servis dans l’année, dont 70 % en restauration commerciale. Les entreprises qui fournissent la RHD sont fragilisées par la fermeture des restaurants, bars, etc. Pour compenser en partie les pertes enregistrées, la Coopération agricole demande au Gouvernement « d’aligner les listes et les critères d’éligibilité des secteurs protégés dans le cadre de l’activité partielle sur ceux désormais applicables aux exonérations sociales » et ce « afin d’assurer la pérennité de nos industries alimentaires et de nos filières », a déclaré Dominique Chargé, président de La Coopération Agricole.