Le local a toujours le vent en poupe

Cédric Perrier
-

Le confinement terminé, le magasin de producteurs Le relais des saveurs aux Ponts Tarrets continue d'attirer de nouveaux clients. 

Le local a toujours le vent en poupe
C’est l’un des effets positifs du convid-19 : les français se sont tournés vers le local, notamment avec les magasins de producteurs, ici au Relais des saveurs.

C’est l’un des effets positifs du convid-19 : les français se sont tournés vers le local. Alors les magasins de producteurs ont connu une augmentation de leur fréquentation. Dans ce contexte inédit, Le relais des saveurs aux Ponts Tarrets, dans la vallée d’Azergues, avait connu une progression de son chiffre d’affaires de 15 % dès le début de la crise sanitaire.

Le confinement terminé depuis près de trois semaines, la tendance ne faiblit pas. « Il y a même plus de monde depuis le déconfinement. Je pense que les clients viennent chez nous pour l’alimentaire parce qu’ils recherchent de la qualité. Pour le reste, ils vont dans les grandes surfaces », note Alain Coquard, cogérant de la structure et producteurs de fruits à Bessenay.

Recrutement de personnel 

Le relais des saveurs a repris ses heures d’ouverture habituelles, du jeudi au lundi (8h30/12h30 et 15h/19h), le vendredi et samedi étant des jours sans interruption.

Face à cet afflux de nouveaux clients, le magasin a dû recruter du personnel, tout en ouvrant deux caisses. « On a pris des étudiants en intérim et on a multiplié les heures de travail. Sur les dernières semaines, depuis la sortie du confinement, on note une augmentation de l’activité de 20 à 30 %. »

Durant le confinement Le relais des saveurs avait mis en place un drive avec Cagette violette, que le magasin a choisi de maintenir. De plus, les étudiants d’un école de communication, n’ayant plus de cours, ont créé un site internet pour le magasin. Et si le local n'était pas qu'une parenthèse...

Site internet Le relais des saveurs