Région
Un plan de promotion du tourisme de 8 M€

Emmanuelle Perrussel
-

Le président du conseil régional Auvergne Rhône-Alpes (Aura) Laurent Wauquiez a visité l’entreprise E. Guigal, à Ampuis le 24 juillet. Il a annoncé à cette occasion une aide au secteur du tourisme et plus particulièrement, à l’œnotourisme.

Un plan de promotion du tourisme de 8 M€

Fondé en 1946 par Etienne Guigal à Ampuis, le domaine Guigal sélectionne, élève et commercialise les plus grandes appellations de la vallée du Rhône : côte-rôtie, condrieu, hermitage, châteauneuf-du-pape, saint-Joseph, crozes-hermitage… Récemment, l’entreprise familiale a encore élargi son patrimoine en faisant l’acquisition d’une demeure du XVIIIe siècle, dotée d’un parc arboré, au nord d’Ampuis pour y installer le Caveau du Château. Cet espace est entièrement dédié aux œnophiles et à tous ceux qui souhaitent découvrir l’histoire et le patrimoine de cette région viticole âgée de plus de deux mille ans. Sur place, il est possible de déguster des appellations de la vallée du Rhône dont côte-rôtie, condrieu, hermitage, châteauneuf-du-pape, etc.

Mise en valeur de la filière viticole

Plusieurs élus ont pu découvrir ce lieu le 24 juillet. C’était le cas de Laurent Wauquiez, président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes, accompagné entre autres d’Élisabeth Lamure, sénatrice du Rhône et de Richard Bonnefoux, maire d’Ampuis.

« Cette nouvelle structure oenotouristique est destinée à mettre en valeur la filière viticole de notre région. Elle comprend un espace de dégustation-vente sur deux niveaux de 550 m2. À l’étage, seront aménagées des salles de séminaires, de conférences et de réunions à destination des entreprises. Un espace dédié à la gastronomie éphémère pourra être mis à disposition ponctuellement de chefs régionaux », a précisé Philippe Guigal, chargé de ce projet. La délégation s’est ensuite rendue dans la cave où un musée du vin a pris place. 

Laurent Wauquiez à l’issue de cette visite guidée a fait part de « la fierté de la Région d’avoir ce musée sur le vin, aux portes du vignobles de la vallée du Rhône. Nous souhaitons, avec le déconfinement, mettre en avant l’œnotourisme et le projet de vallée de la gastronomie ». Il a ainsi annoncé un plan de promotion de 8 millions d’euros dédié au tourisme, plus particulièrement à l’œnotourisme. « La région Aura est un grand territoire viticole, c’est une fierté que nous souhaitons assumer. La France, qui a les plus beaux vignobles au monde et des vins que l’on peut qualifier de chefs d’œuvre, a pourtant le vin honteux. La Région souhaite prendre le contrepied et mettre en avant ses vins et son œnotourisme. La viticulture est en effet une activité économique et un formidable outil d’attractivité touristique. On a des moteurs, appuyons-nous dessus », a conclu le président de la Région.