Elevage
Eleveur de fourrage : Bulletin n°7

Emmanuelle Perrussel
-

Rhône terre d'éleveurs a édité son 7e bulletin : Eleveur de fourrage de l'année 2021. 

Eleveur de fourrage : Bulletin n°7

Témoignage d’éleveur : Damien Glas, Gaec du Manipan (Pomeys)

• Avez-vous fait la mise à l’herbe ?
Oui, les vaches sortent depuis le 3 mars (2 semaines plus tôt que l’an passé). Au fur et à mesure des années (nous sommes installés depuis quatre ans), nous essayons de valoriser au maximum la pousse de l’herbe.

• Comment procédez-vous ?
La 1re semaine, les animaux sortent quatre heures dans la journée. A ce moment-là, nous avons baissé de 2 kg de MS l’ensilage d’herbe à l’auge. La semaine suivante, nous avons pu encore diminuer de 4 kg de MS et aussi de 0,8 kg le tourteau (70/30, soja/colza). Depuis la fin de la semaine dernière, nous avons remonté l’ensilage d’herbe de 2 kg de MS car la croissance a diminué à cause du froid et du vent. Le but est de rallonger le temps de repos pour optimiser la croissance. Le 1er tour de pâturage va bientôt se terminer.

• Quel type de prairies les vaches pâturent-elles ?
En ce moment, ce sont des prairies naturelles qui sont exploitées. Nous avons eu beaucoup de pousse hivernale grâce à l’apport de digestat à l’automne (15 m3 début novembre). C’est donc ce stock sur pied qui nous permet de nourrir les animaux à l’heure actuelle, vu les conditions.

• Quels sont vos objectifs ?
Nous souhaitons tenir 30 kg de lait produits par vache toute l’année, même à la pâture. Lors de la pleine pousse de l’herbe, nous arrivons à fermer le silo d’herbe (8 kg de MS l’hiver) mais nous gardons toujours un fond d’auge avec 20 kg de maïs ensilage, 1,8 kg de tourteau et 3,2 kg de céréales.

• Quel système prairial avez-vous ?
Les 75 vaches laitières tournent sur 13 ha tous les dix-huit jours. Au départ, elles dépriment les parcelles de foin. Par la suite, nous ajoutons les parcelles qui ont été ensilées en 1re coupe. Exceptionnellement cette année, nous allons les faire pâturer sur une parcelle de RG qui n’aura pas suffisamment de rendement pour faire passer l’ensileuse et qui se trouve à côté du bâtiment. Les vaches valoriseront l’herbe à moindre coût. Depuis que nous participons au groupe d’échange sur le pâturage avec Rhône conseil élevage, nous faisons des commandes groupées de semences de prairies pour effectuer nos mélanges nous-mêmes en fonction de nos objectifs. Nous utilisons actuellement du RGA, de la fétuque des prés, du dactyle, du trèfle blanc et du trèfle violet., espèces conseillées par Mickaël Coquard. 

 

Contact
Laurine Desmaris
Port : 06 84 11 43 60
Mail : [email protected]

Les 300°C de cumuls température sont atteints sur la majorité du département. Même si la croissance est encore timide cette semaine, due aux faibles températures et au vent du Nord qui a fortement soufflé, il est important de mettre à l’herbe quelques heures par jour. Cela aura pour effet pour l’animal de réaliser une transition en douceur et pour la prairie de créer un décalage de pousse, primordial dans la future gestion du pâturage.