Plan Pollinisateurs 
La FNSEA en appelle à Jean Castex

Emmanuelle Perrussel
-

Alors que le ministère de la Transition écologique s’apprête à publier un nouvel arrêté “Abeilles” qui pourrait fortement restreindre les capacités de traitement des cultures agricoles, la FNSEA en appelle au Premier ministre, Jean Castex, pour « retrouver la voie du dialogue ».

La FNSEA en appelle à Jean Castex

Le syndicat agricole qui avait apporté, en octobre dernier, avec ses associations spécialisées, plusieurs propositions concrètes sur l’amélioration des pratiques, sur l’implantation de cultures mellifères (etc.), reproche au gouvernement « d’avancer à marche forcée, en l’absence de réelle concertation ».

Pour la FNSEA, le projet d’arrêté est « réduit à sa plus simple expression » et risque, une nouvelle fois, comme ce fut le cas avec les betteraves sucrières et les néonicotinoïdes, de créer « de nouvelles distorsions de concurrence pour les agriculteurs français qui n'auront plus accès à certains produits de traitement, alors même que nos voisins européens continueront à les utiliser ».

Ce texte « conduira à des reculs voire des abandons de certaines productions en France, notamment les plus mellifères » et la France « va prendre la voie de la réduction de sa propre production au profit des importations », avertit la FNSEA qui a demandé un rendez-vous urgent au Premier ministre.