CIRCUITS COURTS
La logistique, un poste de dépenses à ne pas négliger

Simon Alves
-

Pour améliorer leur commercialisation, passer par un outil logistique optimisé peut représenter un vrai plus pour les producteurs en circuit court. Afin de choisir la méthode la mieux adaptée pour limiter leurs coûts, la chambre d'agriculture du Rhône a produit des fiches logistiques issues de plusieurs tables rondes réalisées en janvier.

La logistique, un poste de dépenses à ne pas négliger
Développé il y a quelques années, l'outil Logicout est accessible gratuitement en ligne et permet de calculer ses coûts logistiques.

Mieux appréhender les solutions logistiques qui s'offrent à un agriculteur pour améliorer sa commercialisation : voilà les termes du webinaire organisé par la chambre d'agriculture du Rhône en janvier dernier à destination des agriculteurs commercialisant leur production en circuit court sur la région des monts et coteaux du lyonnais. Trois tables rondes en distanciel y avaient été dispensées autour de la question du coût de la logistique, des solutions de transport et des outils informatiques pour les commandes et la vente. L'opération découlait d'un appel à projets lancé en 2019 et intitulé "Coopération pour le développement des circuits d'approvisionnement courts et des marchés locaux". Plusieurs opérateurs publics et privés, parmi lesquels la chambre d'agriculture, la communauté de communes des monts du lyonnais, la marque collective "Le Lyonnais : Monts et Coteaux" ou encore les transporteurs Gaillet Logistique et Promus y ont répondu  à l'époque.

"Nous avons décidé de lancer une enquête en 2020 sur les monts et coteaux du lyonnais puisqu'il s'agit d'un territoire où il y a encore beaucoup de producteurs qui sont en vente directe et qui ont une grosse habitude des circuits courts, explique Marie-Pierre Couallier, conseillère spécialisée circuits de proximité pour la chambre d'agriculture. Pour eux il n'est pas toujours facile de déléguer la logistique et ils n'ont pas toujours une idée précise de ce que ça leur coûte."  L'enquête réalisée, intitulée Logico, a permis de contacter par mail ou par téléphone près de 500 producteurs potentiellement identifiés comme commercialisant en circuits de proximité, dont 148 paraissent dans l'étude finale en raison de la crise sanitaire.

Un outil pour mieux connaître ses coûts

Cette étude a notamment permis de mettre en lumière plusieurs habitudes, comme celle d'une commercialisation tournée vers l'agglomération lyonnaise ou le territoire des monts et coteaux. En revanche, il a aussi été établi que 50 % des exploitations déclaraient rencontrer des difficultés logistiques. C'est en ce sens que plusieurs entrées pour améliorer ces circuits de vente lors du webinaire. La première étant celle du coût de la logistique, à la fois en temps et en argent.

"Nous leur avons présenté l'outil Logicout, indique Marie-Pierre Couallier. C'est gratuit et en ligne et ça leur permet de rentrer différentes données comme le coût moyen du kilomètre en fonction du véhicule qu'ils utilisent. Cela prend en compte aussi les temps de chargement et de déchargement par exemple, ainsi que le parcours." Sur la fiche logistique, il est précisé qu'au-delà de 50 % de coût de logistique par rapport à son chiffre d'affaire, des ajustements sur la tournée sont nécessaires. Les coûts optimisés se situeraient sous les 20 %.

Des solutions de transport et de vente en ligne

Dans une configuration où les agriculteurs pourraient ne pas s'y retrouver, le projet Logico a souhaité mettre en avant diverses solutions de transport. C'est tout l'objet de la deuxième fiche issue de l'une des tables rondes du webinaire avec un zoom sur trois structures de transport présentant chacune des avantages. C'est le cas de Gayet Logistique, qui fait de la prestation de livraison des circuits courts en froid, et qui a été montée par un agriculteur. Concernant la livraison sur Lyon, parfois freinée par les Zones à faible émission de la Métropole, la solution offerte par Labatut Group de livrer en vélos cargo peut représenter une bonne alternative.

L'option de la mutualisation entre producteurs et solutions de transports, à l'image de ce que propose l'entreprise Le Chemin des Mûres est aussi à creuser. Enfin, pour faciliter la commercialisation en ligne, troisième sujet de table ronde du webinaire, Logico a aussi mis en avant des outils de vente connectés innovants, comme Socleo. Ce dernier présente l'avantage pour le producteur de créer son propre nom de domaine pour vendre ses produits et de pouvoir gérer ses stocks, ses factures ou encore sa logistique. Une solution parmi tant d'autres pour développer une coopération permettant de lever les freins principaux de la logistique.

Pour retrouver l'ensemble des fiches logistiques, ainsi que le webinaire, rendez-vous sur https://extranet-rhone.chambres-agriculture.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/projet-logico-quelles-solutions-logistiques-pour-ameliorer-votre-commercialisation/ 

Le webinaire, les études, le diaporama et les prises de parole des différents intervenants sont à retrouver sur https://extranet-rhone.chambres-agriculture.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/webinaire-quelles-solutions-logistiques-pour-ameliorer-votre-commercialisation-26-janvier-2021/