Eco-régimes
La Commission publie une liste de pratiques agricoles potentielles

Emmanuelle Perrussel
-

Afin que la future Politique agricole commune (Pac) réponde aux objectifs du Green Deal (Biodiversité 2030 et stratégie « de la Ferme à la table »), la Commission a mis en place un système d’écorégimes (ecoscheme). Elle a levé une partie du voile, mi-janvier, sur les pratiques qui seraient éligibles. 

La Commission publie une liste de pratiques agricoles potentielles

La Commission européenne a publié, le 14 janvier, une liste de pratiques agricoles potentielles qui seraient éligibles aux eco-régimes (ecoscheme) de la prochaine politique agricole commune (Pac).

« Cette liste renforce (…) la transparence du processus d'établissement des plans stratégiques de la Pac et fournit aux agriculteurs, aux administrations, aux scientifiques et aux parties prenantes une base de discussion sur la meilleure façon d'utiliser ce nouvel instrument », a-t-elle indiqué.

Ces pratiques concernent bien entendu, celles déjà en vigueur : pratique, maintien et conversion à l’agriculture biologique : pratiques de lutte intégrée ; lutte mécanique contre les mauvaises herbes, etc. La Commission y adjoint une quarantaine d’autres pratiques possibles réparties en dix thèmes qui seraient éligibles aux futurs écorégimes : agroécologie ; plan d’élevage et bien-être animal ; agroforesterie ; agriculture Haute valeur environnementale (HVE) ; captation de carbone ; agriculture de précision ; gestion optimisée de l’alimentation animale ; protection de la ressource en eau ainsi que les pratiques protégeant la qualité des sols et celles réduisant les émissions de gaz à effet de serre.

Chacun de ces dix thèmes est lui-même détaillé en quelques exemples : utilisation accrue de variétés et d'espèces de cultures résistantes aux parasites ; rotation des cultures avec les légumineuses ; mise en place de système d'élevage à base d'herbe à faible intensité ; création et amélioration de l'habitat semi-naturel, etc.

Rôle crucial dans la transition

Pour être soutenues financièrement par les éco-régimes, les pratiques agricoles devront couvrir les activités liées au climat, à l'environnement, au bien-être des animaux et à la résistance aux antimicrobiens.

Elles doivent aussi « être définies sur la base des besoins et des priorités identifiés au niveau national/régional dans leurs plans stratégiques de la Pac », rappelle la Commission européenne pour qui, « leur niveau d'ambition doit aller au-delà des exigences et des obligations fixées par la conditionnalité ». « Les éco-régimes sont un nouvel instrument conçu pour récompenser les agriculteurs qui choisissent d'aller plus loin en matière de protection de l'environnement et d'action climatique.

La future Pac jouera un rôle crucial dans la gestion de la transition vers un système alimentaire durable et dans le soutien aux agriculteurs européens tout au long de cette transition. Les éco-régimes contribueront de manière significative à cette transition et à la réalisation des objectifs du "Green Deal" », conclut la Commission.

 

Le document, en anglais, est disponible à l’adresse suivante : https://ec.europa.eu/info/news/commission-publishes-list-potential-eco-schemes-2021-jan-14_en