Grandes cultures
Moissons 2020 « en net repli » mais qualité « au rendez-vous », confirme FranceAgriMer

Marie-Cécile Seigle-Buyat
-

Production « en net repl i» et rendements «très hétérogènes» (du simple au triple): c'est ce qu'on retiendra des moissons 2020.

Moissons 2020 « en net repli » mais qualité « au rendez-vous », confirme FranceAgriMer

Production « en net repli » et rendements « très hétérogènes » (du simple au triple): c'est ce qu'on retiendra des moissons 2020, confirme le 7 août un communiqué commun de FranceAgriMer, d'Arvalis et de Terres Inovia. « Mais la qualité est au rendez-vous », tempèrent l'organisme public et les deux instituts techniques. Avec un rendement moyen de 68,3 q/ha, la production de blé tendre (29,7 Mt selon Agreste) serait inférieure de 17 % à la moyenne 2015-2019. En orge d'hiver, la production atteindrait 7 Mt (-22% par rapport à la moyenne), mais avec de « très bons calibrages » et des poids spécifiques «corrects à bons ». De son côté, la récolte de blé dur est attendue à 1,3 Mt (-28 %). Estimée à 3,3 Mt, la récolte de colza «s’avère globalement décevante », bien que cette culture ait réservé « de bonnes surprises » en Centre-Val de Loire et dans les Hauts-de-France. La récolte des protéagineux, qui s'achève, est elle aussi jugée « décevante ». Seule l'orge de printemps, dont la récolte est en cours, tire son épingle du jeu. Malgré des rendements en recul, la production progresserait de 37 % sous l'effet d'une importante hausse des surfaces (+52 %). Cette culture a en effet bénéficié d'un « important report de semis de blé tendre et d’orges d’hiver qui n’ont pas pu être réalisés ».

Source Agrafil