Caveaux d'appellation
L'Espace des brouilly s'est déconfiné

David Duvernay
-

À Saint Lager, l'Espace des Brouilly a rouvert ses portes dès le premier jour du déconfinement. Avec la mise en place des mesures barrières pour rassurer la clientèle. 

L'Espace des brouilly s'est déconfiné

Il y a deux mois, quelques jours après la proclamation du confinement, l'Espace des Brouilly à Saint Lager fermait logiquement ses portes au public, comme les autres caveaux d'appellation du Beaujolais. Mais ce lundi 11 mai, le sourire se lisait à nouveau sur les visages de Franck Tavian, responsable de la boutique des crus brouilly et côte-de-brouilly, et d'Aleksandra Longefay, la salariée. Certes, pour cette première journée de déconfi-nement, c'est le calme plat à l'intérieur, comme à l'extérieur où le chantier du futur « Clos Vitis » n'a quasiment pas bougé depuis deux mois, ce qui reportera à l'année prochaine les plantations des 740 futurs pieds de vignes. Mais cette réouverture est déjà synonyme de soulagement. «On a choisi d'ouvrir tout de suite et de ne pas attendre. Si on veut s'en sortir… », introduit Franck Tavian. En suivant évidemment les consignes sanitaires partagées par leur ODG notamment.

« On a revu l'agencement »

Toutes les mesures barrières et procédures internes sont clairement visibles : une porte pour l'entrée des visiteurs, l'autre pour la sortie, du gel hydroal-coolique pour se désinfecter les mains à l'entrée, des messages sur des affiches interdisant de toucher les bouteilles et les cartons, des marquages sur le mobilier pour respecter la distance minimale réglementaire et des panneaux en plexiglas à la caisse. « On a aussi revu l'agencement en créant un système de circuit. Pour les viticulteurs et les visiteurs qui connaissent bien l'Espace des Brouilly, ce sera forcément différent », commente le vigneron. Dans ces conditions nouvelles, la boutique peut accueillir du public aux horaires d'ouverture habituels, jusqu'à dix personnes au maximum à l'intérieur, pour une dégustation et vente de bouteilles, et non au verre.

Même si Franck Tavian ne s'attend pas à un fort engouement ces prochains jours, le président et son conseil d'administration comptent sur les opérations digitales nouvellement lancées pour réa-orcer les ventes de vins. "Les visiteurs euvent préparer leur venue à la boutique en se rendant sur notre site Internet www.espace-des-brouilly.com. Pour un retrait sur place préparé via le site Internet, ils peuvent même bénéficier d'une réduction. Ils trouveront des « promo » pour découvrir ou redécouvrir les vins de Brouilly. C'était l'occasion de dynamiser notre site Internet. Le digital est devenu incontournable et ça va durer. Autre nouveauté Covid-19, la possibilité de livraison gratuite à partir de 18 bouteilles (panachage possible) dans un rayon de 15 km environ autour de l'Espace des Brouilly sur une sélection de vins », développe Franck Tavian. À travers ces nouvelles offres, l'Espace des Brouilly vise temporairement une cible plus locale. Et compte plus que jamais sur la notoriété du mont Brouilly pour attirer encore des touristes régionaux, à défaut des étrangers pour le moment. En 2019, 50 000 personnes sont montées au sommet et au géoscope. Les gens vont forcément vouloir se balader. Il fallait donc qu'on soit ouvert, surtout avec le label Géoparc que l'on met en avant ici. On a une carte à jouer… », conclut Franck Tavian.

Et les autres caveaux ?

Comme l'Espace des Brouilly, la Terrasse de Chiroubles, qui avait lancé sa saison le 6 mars dernier, a opté pour une réouverture progressive, d'abord les week-ends en mai, et tous les jours dès le mois de juin. « Nous mettons tout en œuvre pour accueillir à nouveau le public, en respectant les précautions sanitaires en vigueur. Ce sera aux vignerons de tenir la boutique en mai, en attendant le recrutement d'un ou d'une salariée. La Terrasse de Chiroubles est idéale pour les visiteurs qui souhaitent prendre de l'altitude et un bol d'air », informe Christine Jambon, la responsable. Les caveaux et espace de vente des crus fleurie et morgon pourraient également rouvrir en mai ou juin, tout comme celui du cru moulin-à-vent. Pour les autres, aucune décision n'avait été prise au moment où nous écrivons ces lignes.