Semis de céréales d’hiver
Forte reprise des surfaces

Emmanuelle Perrussel
-

La note « Agreste » des services statistiques du ministère de l’Agriculture sur l’état des grandes cultures au 1er décembre comporte les premières estimations de semis de céréales et de colza, outre les ajustements des estimations de production pour la campagne actuelle. 

Forte reprise des surfaces

Ces dernières ne sont modifiées qu’à la marge par rapport aux chiffres de novembre avec une production de céréales à paille de 47,33 millions de tonnes (Mt), en baisse de 25 % sur 2019 et une nouvelle révision en légère hausse (+ 200 000 t) de la récolte de maïs grains, portée à 13,5 Mt.

La production de colza est peu modifiée, à 3,2 Mt, la faiblesse de la production betteravière est accentuée à 26,3 Mt et le record de la pomme de terre de conservation consolidé, avec 6,9 Mt.

En revanche, les premières prévisions de semis de céréales d’hiver font apparaître une forte reprise des surfaces, après l’effondrement de l’an dernier. Elles atteindraient 6,6 millions d’hectares (Mha) soit 11 % de plus qu’en 2019, mais encore en retrait de 3,7 % sur la moyenne 2016-2020. La superficie réservée au blé tendre serait en hausse de 12,4 % sur l’an dernier, à 4,73 Mha. Le blé dur récupérerait 8,8 % sur l’année dernière, avec 237 000 ha, accusant cependant une baisse de 23,5 % sur la moyenne quinquennale. L’orge progresserait de 6,6 % mais afficherait encore une baisse de -5,7 % sur la moyenne 2016-2020 avec 1,26 Mha. Le colza peine à se redresser, +1 % sur 2019, à 1,12 Mha et son retard sur la moyenne quinquennale demeure de 17 %.