Animaux mutilés
Des cas dans le Rhône

Emmanuelle Perrussel
-

La France est touchée depuis plusieurs mois par des actes de torture et de maltraitance envers les équidés et les animaux d’élevage. Nos confrères du Progrès ont rapporté plusieurs informations relatives à des mutilations sur des animaux ces derniers jours.

Des cas dans le Rhône

Vendredi 11 septembre, un cheval a été retrouvé avec la mâchoire entaillée à Charly, dans un centre équestre. Deux propriétaires équins auraient aperçu des lueurs de lampe dans la nuit et entendu des chevaux qui s’agitaient. Les individus, auteurs de cette blessure, ont sans doute pris la fuite, à l’approche des témoins. La gendarmerie a ouvert une enquête.

Samedi 12 septembre, dans la commune limitrophe de Matour en Saône-et-Loire, un veau a été retrouvé sans vie, un œil en moins, la langue et la queue coupées. Un autre cas a été rapporté dans le Rhône, toujours par le Progrès. Les gendarmes de Saint-Laurent-de-Chamousset ont lancé un appel à témoins car un éleveur s’est manifesté ce lundi 14 septembre, après avoir retrouvé au pré un veau mort, avec une oreille coupée, et des traces de coupure au niveau du museau, du côté de Saint-Genis-L’Argentière.