La Sicoly sur deux scénarios

Cédric Perrier
-

La Sicoly, producteurs et fournisseurs de fruits, mais aussi de légumes, connait deux scénarios différents liés à la crise sanitaire. Son réseau des douze magasins de producteurs Terres lyonnaises a connu une augmentation significative de ses volumes, alors que le marché de l'export des produits transformés connait des difficultés. 

La Sicoly sur deux scénarios
Les magasins de producteurs Terres lyonnaises ont connu une hausse de 50 % de leur activité, notamment en raison de la fermeture des restaurants et des marchés.

« De manière générale, parce que chaque magasin est différent, on a connu une hausse de 50 % de notre activité, notamment en raison de la fermeture des restaurants. Afin de répondre à cette demande croissante, on a eu de nouveaux producteurs ponctuels », témoigne Patrick Reynard, président.

Perte de 75 % sur l'export des produits transformés 

Les produits frais exportés ne représentant que 5 % de l’activité, les conséquences du covid-19 ne sont pas dramatiques. Si une situation plus ordinaire ne devrait pas tarder à se faire sentir, l’enseigne aimerait bien entendu profiter de cette période pour fidéliser ces nouveaux clients. En revanche, sur les produits surgelés transformés le constat n’est pas le même.

« L’export, essentiellement vers le Japon, la Chine, Dubaï et les Etats-Unis, représente 40 % de cette activité. On estime à 75% la perte de notre chiffre d’affaires en avril, nous avons d’ailleurs stoppé les ateliers de fabrication quelques semaines. La chute des commandes avait déjà débuté en mars. » Les mesures sanitaires étant encore strictes, l’incertitude demeure.

Une légère reprise 

« Habituellement, et surtout cette année où il a fait très beau en avril, on travaille avec les glaciers et restaurateurs. Aucune date de réouverture de ce type d’établissements n’étant connu en France, mais aussi à l’étranger, il est impossible d’envisager quoi que ce soit. S’il y a bien quelques commandes qui repartent, ça reste très léger », termine Patrick Reynard.