Sapins de Noël : soutenir la filière française 

Cédric Perrier
-

Chaque année ce sont environ six millions de foyers qui achètent un sapin, dont 80 % sont cultivés en France. Un appel est lancé pour soutenir la filière. 

Sapins de Noël : soutenir la filière française 
Les sapins artificiels qui émettent 2.5 fois plus de CO2 pour sa production et son transport qu’un sapin naturel. 

« Il existe aujourd’hui une inquiétude des producteurs français concernant la possibilité de disposer de ces circuits de distribution nécessaires a la vente des sapins. Ces professionnels doivent en effet être assurés de connaître ces dispositions afin d’être en capacité de préparer la livraison des points de vente pour le 25 novembre », a indiqué la députée Yolaine de Courson (LREM, Côte d’Or). 

Pour elle, il est d’ores et déjà urgent « de soutenir une activité économique vitale pour des régions rurales comme le Morvan, première région de production française, ainsi que pour d’autres régions de production ». 

La députée en appelle au Premier ministre et au ministre de l’Agriculture et de l’alimentation pour favoriser la vente des sapins naturels et pour éviter que les Français ne se ruent sur des sapins artificiels qui émettent « 2.5 fois plus de CO2 pour sa production et son transport qu’un sapin naturel ». 

Chaque année, ce sont environ six millions de foyers qui achètent un sapin pour un chiffre d’affaires avoisinant les 200 millions d’euros. 80 % des sapins vendus sont cultivés en France. Il existe un Label Rouge pour le sapin de Noël.