Département
Ruralité, agriculture, forêts : des aides votées

Simon Alves
-

Vendredi 5 février, le conseil départemental s'est réuni pour sa première séance de l'année 2021. L'occasion pour les élus de voter des délibérations relatives à des aides pour l'agriculture, la ruralité et la politique forestière du Rhône.

Ruralité, agriculture, forêts : des aides votées
© Fabrice SCHIFF_ CD69

Pour sa première séance de 2021, le conseil départemental du Rhône a souhaité rendre hommage à une femme. Bernadette Isaac-Sibille, décédée le 2 janvier 2021 à l'âge de 90 ans était ancienne conseillère générale du canton de Lyon V de 1985 à 2004. Elle a aussi été la première femme à avoir été élue maire d'un arrondissement lyonnais face à Gérard Collomb. Sa mémoire a été saluée pendant une minute de silence, avant d'aborder les sujets à l'ordre du jour. Un conseil tourné notamment vers la ruralité puisque les conseillers ont dû s'exprimer sur la deuxième phase du dispositif d'aide d'urgence de slidarité rurale. Ce soutien financier a notamment été lancé au mois d'avril 2020 pour faire face à la crise sanitaire. A l'époque, il avait été décidé qu'un million d'euros seraient débloqués pour soutenir les entreprises de moins de 5 salariés des communes de 3500 habitants. Lors de la première phase, 188 dossiers avaient été retenus pour un montant de 444 000 €. Cette deuxième partie du dispositif tombe à pic, alors que le second confinement a suscité une augmentation des demandes d'aides. Ce sont donc 235 dossiers supplémentaires qui ont été validés par le Département, soit 424 000 € dépensés. Cela concerne majoritairement des hôtels, cafés et restaurants (61 %), mais aussi des commerces, la culture ou le développement touristique. 

Petites villes de demain, gros investissements d'aujourd'hui

Autre volet rural, l'approbation d'une convention avec la Banque des territoires dans le cadre du programme "Petites villes de demain". Pour rappel ce programme doit donner aux élus des villes et intercommunalités de moins de 20 000 habitants les moyens de concrétiser leurs projets de territoire. Soutien en ingénierie, accès à un réseau club "Petites villes de demain" et financements mobilisés sont les trois piliers du programme. D'une durée de 3 ans et renouvelable pour 2 ans, la convention permet de mettre à disposition du Rhône 510 000 € de la part de la Banque des territoires. Une somme répartie sur deux périodes (2021/2023 et 2024/2025) qui sera fléchée par le Département. Les intercommunalités ciblées sont celles de l'Ouest Rhodanien, l'Est Lyonnais, les Monts du Lyonnais, le Pays de l'Arbresle, le Pays Mornantais et Saône-Beaujolais.

Du bois, de l'eau

Au menu de cette séance du conseil, le Programme de développement rural a été aussi abordé. Notamment à travers la mesure 8.61 du dispositif qui prévoit le soutien d'investissements visant l'utilisation du bois comme matière première ou source énergétique. En ce sens, 43 802,25 € ont été attribués à deux exploitants de la filière pour trois achats d'équipements. La société Transports Lamure SARL fait acquisition d'un porteur et l'installation d'une grue. De son côté l'exploitation forestière Recorbet Fils SARL à Ronno souhaite acquérir un débusqueur et une abatteuse. Des financements qui ont été votés par les élus. Tout comme l'aide au GAEC Graines d'arômes, cette fois dans le cadre du plan départemental "ressource en eau des exploitations agricoles". Le maraîcher en agriculture biologique de Chaponost souhaite installer une cuve de récupération des eaux pluviales et mettre en un système d'irrigation. "Ce type d'aide a pour objectif de venir en aide et de rendre autonomes les exploitations en eau dans les périodes de sécheresse, a précisé Colette Darphin, conseillère départementale et vice-présidente à l'agriculture. Le dossier pour ce type de demande est en ligne et est très simple à monter pour les agriculteurs qui en auraient besoin." Pour soutenir ce projet, le Département a décidé de financer 1422 €  sur les 4740 € du coût total de la cuve.