EXCLU WEB
Communication dorée

David Duvernay
-

En lien avec les commissions cahier des charges et dégustations pour la future Dénomination géographique complémentaire beaujolais Pierres dorées, la commission communication travaille sur différents outils de communication et les argumentaires.

Communication dorée

Voilà plus d’une quinzaine d’années maintenant qu’un groupe de vignerons du territoire des Pierres dorées avait exprimé sa volonté de mettre en avant l’identité de ce secteur et de ses vins. Cette ambition s’est concrétisée par la construction d’un projet dans l’optique d’une revendication officielle de la part de l’Inao. En 2017, un dossier de reconnaissance de la Dénomination géographique complémentaire (DGC) Pierres dorées était déposé, dossier qui recevait le 15 novembre 2017 un avis favorable, permettant ainsi de lancer une instruction officielle.

Quatre ans plus tard, la mise en œuvre de ce projet se poursuit, à travers le travail de l’ODG beaujolais – beaujolais villages et de trois commissions spécifiques (cahier des charges, dégustation et communication). La commission communication se réunit régulièrement (une fois par semaine) et a déjà bien avancé sur la conception d’un futur dossier de presse. Un site Internet est aussi en projet, en attendant le possible déploiement d’autres moyens de communication. "Ça avance mais nous attendons surtout que les deux autres commissions finalisent leurs travaux respectifs pour nous indiquer les bons éléments à communiquer, annonce Ghislaine Dupeuble, vigneronne sur la commune de Le Breuil et membre de cette commission regroupant une dizaine de personnes. On veut que ce soit un vrai projet. Il mérite d’être élevé et clamé haut et fort auprès de tous".

Particularité de cette commission, elle n’est pas uniquement composée de viticulteurs et viticultrices. Restaurateur, caviste et autres amoureux du Beaujolais participent régulièrement ou occasionnellement à ces réunions hebdomadaires de deux heures, afin d’apporter à la fois un regard neuf et novateur mais aussi cohérent à celui des consommateurs. "Ces personnes-là, en contact avec leurs clients, sont les premiers ambassadeurs de nos vins. Ils les comprennent et surtout les apprécient. Ils nous aident dans la construction de nos idées et expriment leur ressenti sur des points précis. Leurs connaissances sont vraiment très intéressantes", conclut Ghislaine Dupeuble.

La dégustation des vins en photos