Beaujolais
Agamy vignobles achète un domaine de 17 ha

Marie-Cécile Seigle-Buyat
-

La société coopérative d’intérêt collectif (SCIC) Agamy vignobles, dont la vocation est de constituer un vignoble collectif via un financement participatif, vient d’acquérir un domaine de 17 ha dans le nord du Beaujolais.

Agamy vignobles achète un domaine de 17 ha

À la fin du mois juillet, Agamy Vignobles a acquis un domaine de 17 ha mis en vente par une congrégation religieuse, le domaine des soeurs Saint-Charles. Sur la commune de Quincié-en-Beaujolais, ces 17 ha se composent de 16,5 ha de brouilly et près d’un hectare de beaujolais villages blanc (chardonnay). Ces parcelles se situent au lieu-dit Saburin à proximité immédiate des vignes déjà acquises et exploitées par la société coopérative d’intérêt collectif (SCIC). « Il s’agissait d’une opportunité unique pour donner encore davantage de sens à ce projet collectif et solidaire », souligne un communiqué de presse publié le 30 juillet par Agamy Vignobles.

Vignoble participatif

Pour rappel, la SCIC a pour objectif de constituer un vignoble participatif pérennisant le territoire viticole d’Agamy et les paysages du vignoble. Le principe est de proposer à toute personne physique ou morale d’investir dans les vignes au coeur du Beaujolais et de ses crus à travers l’acquisition de parts sociales à partir de 1000 euros. « Outre l’appartenance à un mouvement collectif, les souscripteurs bénéficient d’un abattement fiscal, d’une dotation annuelle en vin et de tarifs préférentiels sur les vins de la cave Agamy. Ils sont également invités à plusieurs rencontres au coeur du vignoble », précise le communiqué de presse. Ainsi, pour l’achat de ces 17 ha, outre la sollicitation financières d’Agamy Vignobles, une levée de fonds via la plateforme de financement participatif en ligne Miimosa a été organisée afin d’obtenir un prêt participatif de 275 K€ pour compléter le financement bancaire déjà obtenu. La SCIC l’affirme « en un mois, l’objectif a été complétement atteint ! Cette méthode a permis de cibler un public plus large et des profils différents des souscripteurs déjà engagés ».

Un interlocuteur reconnu

Aujourd’hui, Agamy Vignobles compte 233 souscripteurs. Mathieu Subrin, vigneron et président de la SCIC, ne cache pas sa satisfaction : « cette acquisition est le fruit de plusieurs mois de discussion. Elle démontre le chemin parcouru depuis la création d’Agamy Vignobles en septembre 2017. Notre structure innovante est désormais un interlocuteur reconnu et respecté dans le vignoble qui a démontré une nouvelle fois, sa capacité à rassembler des citoyens investisseurs soucieux de préserver le patrimoine viticole du Beaujolais ».

sur communiqué