Coopératives
Naissance d’Oxyane, groupe agricole et alimentaire

Emmanuelle Perrussel
-

La fusion des coopératives Terre d’Alliances et Dauphinoise a abouti à la création d’Oxyane. L’autorité de la concurrence a donné le feu vert le 30 juin dernier.

Naissance d’Oxyane, groupe agricole et alimentaire

Le paysage régional compte désormais un nouveau groupe coopératif agricole et alimentaire polyvalent. Les responsables d’Oxyane, issue de la fusion de Terre d’Alliances et Dauphinoise, ont annoncé officiellement la nouvelle, lors d’une conférence de presse au siège à Pusignan, lundi 6 juillet.

Thierry Josserand, le président, est revenu sur la genèse de cette fusion. « Les discussions entre les deux coopératives ont démarré à l’automne 2015, partant du constat que les problématiques de nos adhérents respectifs sont sensiblement les mêmes. De plus, les deux coopératives travaillent ensemble depuis une trentaine d’années. Nous avions ainsi des choses à faire ensemble. » L’étape d’après a été la création de l’union Oxyane le 1er juillet 2017 qui s’est assorti du regroupement de quatre activités : les métiers du grain, l’agrofourniture, l’agronomie et les services, le pôle grand public.

L’humain au centre

Afin d’alléger le fonctionnement global, la décision a été prise d’aller encore plus loin dans le rapprochement. En 2019, a été adopté le traité de fusion. Fusion ensuite actée lors des assemblées générales de janvier 2020 et qui vient de recevoir l’aval de l’autorité de la concurrence le 30 juin. « L’humain est au cœur de ce dispositif. Nous souhaitons construire la coopération de demain, tournée vers l’innovation. Nous accompagnerons nos adhérents au niveau technico-économique vers une agriculture plurielle et durable, qui répond aux attentes des consommateurs. » 

Avec cette ambition de développer une agriculture diversifiée, compétitive et connectée, Oxyane compte répondre aux besoins de tous ses adhérents, qu’ils soient céréaliers, viticulteurs, arboriculteurs, éleveurs, maraîchers… Et faire le lien entre la production régionale et la consommation régionale. « Cette fusion est un pas supplémentaire pour se donner plus de moyens financiers et pour conserver le pouvoir de décision en région », ajoute le président.

De son côté, Jean-Yves Colomb, président délégué d’Oxyane, signale que « ce projet embarque plus de 7000 agriculteurs et près de 2000 collaborateurs. Il s’appuie sur une gouvernance équilibrée avec des administrateurs très impliqués. Notre projet d’entreprise sera finalisé à l’automne et présenté lors des assemblées de section ».