Marché aux vins de Fleurie
Des nouveaux exposants en quête d'une clientèle locale

David Duvernay
-

Parmi les 45 domaines du Beaujolais, Mâconnais et Chalonnais présents au marché aux vins de Fleurie, les visiteurs pourront découvrir trois nouveaux exposants cette année. 

Des nouveaux exposants en quête d'une clientèle locale

Dans plus d’une semaine, ce sera l’effervescence dans la salle des sports de Fleurie. Durant trois jours, du vendredi 15 au dimanche 17 octobre, 45 domaines vont se retrouver pour le grand retour du marché aux vins de Fleurie, un rendez-vous incontournable de l’automne en Beaujolais.

Parmi les 45 domaines, majoritairement du Beaujolais, mais aussi du Mâconnais et du Chalonnais, les visiteurs auront l’occasion d’en découvrir trois nouveaux cette année. Le premier nous vient de la Côte Chalonnaise. Le château de Rougeon (Bissey-sous-Cruchaud) est géré par la famille Bouchard. Sur les 30 ha qui composent le domaine, 12 ha sont consacrés à la culture de la vigne en agriculture biologique. Il proposera plusieurs appellations bourguignonnes : côte chalonnaise blanc et rouge, bourgogne aligoté, crémant de Bourgogne, ainsi que du fleurie. Les deux autres nouveaux domaines sont issus du Beaujolais. Il s’agit du domaine Tano Péchard à Régnié Durette et du Plateau de Grille Midi à Chiroubles. "Ce sont des domaines que l’on devait retrouver l’an dernier mais comme le marché aux vins avait été annulé…", glisse Cyril Copéret.

"Important d'être présent localement"

Pour ces nouveaux domaines, intégrer la liste des exposants du marché aux vins de Fleurie constitue une belle opportunité d’étoffer une clientèle avant tout locale voire régionale. "C’est une période propice à la vente, entre les foires aux vins en supermarchés et le retour des salons. Mes parents seront d’ailleurs en Belgique pendant que je serai à Fleurie, entame Antoine Péchard, officiellement de retour sur le domaine familial depuis cet été. Nous savons que plusieurs de nos clients se rendent habituellement à Fleurie ce week-end-là. Ça aurait été dommage de ne pas y être donc, sachant qu’on intègre le marché suite à l’arrêt d’un vigneron de Régnié Durette. Nous verrons comment ça va se dérouler pour nous cette année. En tout cas, c’est important d’être présent même localement."

Un autre jeune vigneron, Thomas Jambon, du Plateau de Grille Midi à Chiroubles, a également profité d’un désistement suite à l’édition 2019. Avec sa maman Christine, ils auront ainsi l’occasion de faire découvrir leurs cuvées de fleurie, morgon et évidemment chiroubles. "Je savais que les responsables de l’association privilégient les jeunes vignerons et vigneronnes pour remplacer les partants. J’ai donc contacté le président Cyril Copéret pour en faire partie. C’est un marché très intéressant sachant que les frais sont limités avec seulement l’inscription à régler. Je m’y suis rendu plusieurs fois en tant que visiteur pour déguster les vins. Je sais que l’ambiance y est sympa. Certains de nos clients, aussi habitués à aller à la salle des sports de Fleurie, nous demandaient si nous étions présents à ce rendez-vous. On espère ainsi les retrouver et toucher de nouveaux clients locaux".

Plus d'informations et invitation gratuite sur https://www.marcheauxvins.fr/