Promotion
Le cru chiroubles s’est invité à Lyon

Emmanuelle Perrussel
-

Des viticulteurs du cru Chiroubles ont convié des cavistes et des gérants de bistrots à venir déguster l’appellation au caveau du grand réfectoire de l’Hôtel-Dieu, au cœur de la capitale des Gaules, lundi 26 octobre.

Le cru chiroubles s’est invité à Lyon

La semaine qui a précédé la dégustation à l’Hôtel-Dieu, une quinzaine de viticulteurs du cru du Beaujolais le plus haut perché ont quadrillé la ville pour démarcher le plus possible de cavistes et de bistrots. Leur objectif : communiquer sur leur nouvelle dynamique, à savoir « Chiroubles, terroir d’altitude ». Le cru a en effet l’altitude la plus élevée des dix crus puisqu’il culmine à une moyenne de 410 m.

Les forces vives de l’appellation ont ainsi lancé une centaine d’invitations. Et lundi 26 octobre durant toute la journée, les invités se sont succédé pour déguster deux cuvées d’une quinzaine de références. À chaque vin de millésimes allant de 2016 à 2019, correspondait une fiche technique. « Nous souhaitions montrer que nous produisons différents types de vins sous labels : HVE, bio, Terra Vitis®… et issus de méthodes de vinifications variées. Les premiers retours de cette opération, qui ne s’était encore jamais déroulée sous cette forme à Lyon, sont satisfaisants : l’accueil a été favorable et notre démarche appréciée », indiquent les viticulteurs présents en fin de journée : Théo Morin, Sandrine Brunel et Simon Passot.

Goûter et discuter

« On s’aperçoit au fil des discussions que les gens font des amalgames avec les beaujolais primeurs. Ils ont parfois des aprioris d’où l’importance de leur faire goûter et de discuter avec eux. De plus, comme les cavistes et restaurateurs sont très sollicités, aller les voir nous permet de les toucher davantage : ils n’ont pas à se déplacer », ajoute l’un des vignerons, convaincu.

Tous ont répondu aux questions et œuvré pour donner une belle image de leur appellation et plus largement du vignoble. « Nous avons beaucoup mis l’accent sur notre particularité, celle d’être en altitude. Elle confère à nos vins un bel équilibre entre acidité et sucres. Avec un degré alcoolique pas trop élevé, nos vins sont fruités et frais et répondent parfaitement aux attentes de nombreux consommateurs d’aujourd’hui. »

Cette dégustation est évidemment un premier contact qui invite à venir sur place à Chiroubles dans un cadre joli et convivial que l’on peut savourer depuis la terrasse de Chiroubles et en direct des caveaux des vignerons de l’appellation. L’oenotourisme a aussi la part belle à Chiroubles, « village qui laisse un souvenir impérissable qui donne envie de revenir ! », soulignent les viticulteurs.

D’autres opérations de promotion sont prévues : une journée se déroulera à La Terrasse de Chiroubles aux beaux jours, un voyage au Canada pour rencontrer les élèves des écoles hôtelières sera organisé lorsque la situation sanitaire le permettra.